Poster un nouveau sujetRépondre au sujet  :: Identité :: Présentations :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Malak des Ténèbres ~ Kuroi

avatar
Messages : 56

Feuille de personnage
Techniques:
Inventaires:
Voir le profil de l'utilisateur




Kuroi Ame
Grand Malak de la Mort, du Chaos et des Ténèbres
Mer 7 Fév - 18:22
Kuroi Ame
Âge Indéterminé, entre 28 et 30 ans d'apparence.
Sexe Masculin
Orientation Bisexuel
Taille 1m68
Statut Grand Malak de la Mort, du Chaos et des Ténèbres
Race Grand Malak
Métier Aucun
Groupe Malak
Origine Monde Onirique

Armes Paire d'épées
Pouvoirs Mort/Chaos/Ténèbres
Inventaire Rien
Technique
- Niv1 : Arc des dimensions :
Ceci lui donne la possibilité de voyager d'un monde à l’autre. (Avec toute sa puissance il pourrait réunir les mondes).
- Niv1 : Invocation d'âme :
Étant le Grand Malak de la mort, il a un contrôle sur les morts, il peut donc invoquer des créatures ou des hommes qui ont perdu la vie. Pour cela, il se doit d'être très concentré, le rendait ainsi vulnérable pendant un certain moment.
- Niv2 : Vague d’effroi :
Une aura noire bien visible entoure le bras droit démoniaque du jeune homme. Après avoir concentré suffisamment d'énergie, il peut envoyer une vague de l'aura noire qui absorbera l'énergie vitale de son adversaire s'il est touché
- Niv2 : Néant :
Le jeune homme est capable de contrôler les ombres. Se cacher dans l'ombre, plonger la pièce dans un grand néant ou encore de la manipulation d'ombre pur et simple.
- Niv3 : Apocalypse :
Des petits météores apparaissent au-dessus de lui et il peut les lancer sur son adversaire. Certaines d'entre elles sont en feu et peuvent exploser avec un contact.
- Niv3 : Désintégration :
Ces coups de poing et de pieds ont une puissance surhumaine. Il peut fracturer le sol d'un seul coup de poing, mais il risque de se blesser s'il concentre trop d'énergie.
- Niv4 : Calamité :
Un épais brouillard se lève et écrase l'adversaire de par sa puissance. Une fois piégé du brouillard, il n'y a pas d'échappatoire, vous êtes condamné à recevoir des blessures, non mortel, d'ombres du néant pendant un certain temps. Le Grand Malak ne peut pas bouger pour pouvoir mieux contrôler les nombreuses ombres, sinon il risque lui-même d'être atteint par les ombres. Les ombres tenteront de corrompre votre coeur et vous ferons vivre des expériences douloureuse du passé.
Avatar : Livaï Ackerman : Shingeki no Kyojin
Description Physique
Alors de quoi à l'air notre jeune homme? Pas si jeune que ça en fait, mais bon être un Grand Malak à ces avantages. On ne prend pas une ride. Alors il a l'air jeune plus jeune que l'âge que son corps à normalement. Bon par chance, il ne ressemble pas non plus à un gamin. La plupart des gens lui donneraient dans le début vingtaine. De plus pour mélanger encore davantage les gens, Kuroi n'est pas très grand. Il ne mesure pas plus de 1m68, ce qui est plutôt petit, mais bon l'important c'est qu'il s'en fout complètement. Sa petite taille lui permet au moins d'être agile et rapide, ce qui est nécessaire quand on est constamment en train de combattre. D'ailleurs, il n'est pas moche, loin de là. Il est plutôt bel homme, du moins c'est ce qu'on lui a déjà dit. Malgré son air neutre, il a du charme. C'est sa taille qui dérange habituellement. Enfin, il n'est pas non plus ici pour se faire admirer, tous le contraire, il préfère rester dans l'ombre. Bon du coup, il est mince, manquerait plus d'être gros pour se prendre le combo de vacherie au visage. Pas de gras en trop, mais bien des muscles, mais cela est dû aux combats menés Il n'est pas mal pour un nain.

Sinon, on peut aussi parler du teint de sa peau. Une peau blanche qui aurait grandement besoin de soleil, mais bon que voulez-vous? Malheureusement, cette dernière à subit quelque dégât y laissant des cicatrices bien visible un peu partout sur son corps. Tout ça à cause de ces nombreuses batailles qu'on a déjà mentionnés. Après, ce n'est qu'un petit détail insignifiant pour lui. Parlons désormais de ces yeux. Deux magnifiques et intimidantes prunelles bleu clair. Ces cheveux sont en désordre assez long et rasé sur les côtés, car les cheveux trop longs c'est chiant et gênant et ça fait négliger et Dieu sait que Kuroi déteste quand tout n'est pas parfait. D'ailleurs, ils sont d'un magnifique noir.  Il affiche un regard toujours neutre, à l'exception d'un froncement de sourcil presque constant. Kuroi  a l'air très sévère et il est plutôt difficile de savoir à quoi il pense. Il tente de dissimuler son bras gauche avec des bandages ou des gants. Ce dernier est de couleur noir et rouge et semble se dégager une aura maléfique lorsqu'il n'est pas caché. C'est un bras démoniaque, la particularité physique qu'il possède en tant que Grand Malak.

Pour ces vêtements. Il ne porte rien d'exceptionnel. Quand il est à Luminaria c'est généralement des t-shirts de couleurs foncé de préférence avec jeans noirs ou pantalon plutôt propre toujours noir ou encore des chemises. Des vestes de cuire longues. Il préfère des bottes plutôt que des chaussures. Il porte très peu d'accessoires aussi, une ceinture la plupart du temps, des gants. Sinon à Umbraria, c'est des vêtements plus d'époque, mais qui ressemble aux restes. Il lui arrive souvent de mettre un manteau de couleur vert avec un dessin brodé sur le dos. Une paire d'ailes, une noire et une blanche. Voilà en quoi se résume sa garde-robe en gros.
Description Psychologique
Kuroi est un dieu, vous devinerez donc que cet homme n'en a vu beaucoup, davantage que vous sur le monde et peut-être même beaucoup trop. Ce qui fait qu’il est très cultivé sur le monde. À première vue on dirait un voyou, mais ce n'est pas complètement vrai, bon il l'est un peu quand même. Kuroi est une personne froide et distante, la solitude l'arrange bien et la compagnie des autres l'insupporte la plupart du temps, sauf s'il vous trouve un quelconque intérêt ce qui est assez rare. Il est donc pour la grande majeure partie du temps seul. C'est un être très taciturne, il est difficile d'engager une discussion avec lui, car il vous répondra toujours avec des réponses affreusement courtes, il ne semble jamais d'humeur à parler et reste volontairement silencieux même si on lui pose des questions. En gros, il vous ignorera. Puis, s'il ne vous ignore pas et que vous insistez, il peut se montrer grossier et impoli, en fait il est tout le temps comme ça. Kuroi est très désagréable quand on ne le connaît pas. Il vous enverra balader sans aucun remords et sans passer par quatre chemins pour vous faire comprendre que vous êtes énervant. Ces paroles sont parfois très dures et franches, c'est pourquoi peu de gens essayent de venir lui parler, ça se voit au premier regard qu'il ne veut pas vous voir.

Sinon Kuroi affiche la plupart du temps un regard complètement blasé, comme s'il était désintéressé de tout dans la vie. Il est très ou plutôt trop sérieux et ne se laisse jamais aller. On le voit rarement sourire ou même rigoler, de toute façon il a un humour noir et lorsqu'il essaye de plaisanter gentiment, c'est assez déplaisant et blessant même. De plus, il est très rare de le voir en colère ou heureux. Il semble être une coquille vide, pourtant, il est très susceptible, tout dépendant de sur quoi on l'attaque, donc à la moindre petite pique bien placée, il vous crachera toute sa colère d'une façon des plus glaciales au visage.. Il essayera de frapper là où ça fait mal dans ce genre de moment. Kuroi est un vrai râleur, s'il doit faire quelque chose qui ne lui plaît pas, c'est sûr que vous l'entendrez se plaindre. Têtu, quand il est accroché à quelque chose, bah bonne chance pour le faire changer d'idée, il n'abandonne pas facilement.

Lorsque sa patience a atteint sa limite et qu'il veut se débarrasser de quelqu'un, il peut devenir très mauvais et arrogant. C'est quelqu'un de très honnête, alors il vous le dira sans ménagement que vous êtes un boulet, bien que ça l'amuse d'être ironique parfois. Dans une situation qui l'exige, Kuroi peut devenir violent et ne montrer aucune pitié aux personnes qui s'en prennent à lui. Il aime bien aussi ce foutre de la gueule des gens devant lui lorsqu'il en a la chance et ne se gêne pas. Kuroi a aussi beaucoup de mal à demander de l'aide ou tout simplement à remercier quelqu'un. Plusieurs aspects de sa personnalité sont un genre qu'il se donne pour camoufler sa douleur et sa tristesse. Il le cache parfaitement d'ailleurs, ce qui lui donne un petit côté mystérieux. Kuroi est très autoritaire et charismatique, il a énormément de facilité à impressionner quelqu'un avec uniquement des paroles. Tu as intérêt à l’écouter si tu ne veux pas avoir d’ennuis avec lui dans certaines situations, c’est un meneur et il ne supporte pas de recevoir des ordres d’un être inférieur à lui. Donc, il prendra toujours les commandes si la situation l’exige, il n’attendra pas qu’on lui dise quoi faire. Il démontre toujours une grande confiance en soi et en ses capacités. C'est un homme assez intelligent. Il est tenace et endurant.

Mais malgré tous, il reste au fond une bonne personne qu'il montre seulement à ses proches. C'est une personne honnête comme dit plus tôt, il évite de mentir aux personnes qu'il apprécie. Bien qu'il ne soit pas très impliqué dans les conversations, c'est une personne attentive et retiendra tout. Malgré sa petite taille, c'est un homme sécurisant. Protéger les personnes qui lui sont chères est très important, il peut même parfois en devenir étouffant. Kuroi est très compatissant, les problèmes des autres le touchent, sans le montrer et s'il peut faire quelque chose pour aider, il le fera. Il est juste, il est capable de voir ce qui est bien ou mal et prendra la plupart du temps le côté du plus faible afin de l'aider. Il n'ira pas tuer quelqu'un d'innocent, même s'il ressent une haine envers les hommes. Il est brave, il n'hésiterait pas à mettre sa propre vie en jeu pour aider autrui. Il est discret et calme lorsqu'il est seul, comme il préfère la solitude, mais de son coin d'ombre il observe tout ce qui se passe. Il se débrouille très bien seul, il sait faire beaucoup de choses, il n'a pas trop le choix. Dans une situation délicate, Kuroi  est prudent et réfléchit, il ne foncera pas comme un bourrin dans la meute, bien que légèrement provocant.

Si par le plus grand des miracles, quelqu'un lui tape dans l'oeil et qu'il a des sentiments, c'est toujours le même homme, bien que beaucoup plus agréable à vivre. Il continuera toujours à râler et se mettre en colère noire s'il est contrarié, mais il sera galant. La personne en question passera avant ses propres désirs. Il sera entièrement fidèle et aimant. Bien qu'il sera difficile de le dire à haute voix qu'il aime cette personne. M'enfin, il doit déjà tomber amoureux de quelqu'un, ce qui n'est pas gagné puisqu'il rejette tout le monde et en tant que Grand Esprit ce n'est pas la priorité. Il est assez jaloux, donc évitez les rapprochements avec d'autres quand il est là, il peut mordre. D'ailleurs, vous n'avez pas intérêt à lui briser le coeur, car il est très rancunier et une fois, c'est une fois de trop, il n'y a pas de retour en arrière. Sa confiance se gagne une seule fois, car oui sa confiance est très difficile à obtenir et c'est même un miracle d'y parvenir. Possessif, quand vous êtes avec lui, vous êtes à lui tout simplement et l'inverse aussi, il n'ira pas voir ailleurs.

Pour ce qui est de ces goûts, il aime particulièrement la nourriture en toute sorte. Depuis qu’il n’a plus trop le choix de se nourrir pour maintenir son corps mortel. Il aime les ténèbres, la nuit et le ciel étoilé, mais c’est plutôt normal pour un Malak qui représente en les ténèbres. Il déteste particulièrement tout ce qui détruit la terre, comme les machines que construisent les hommes. Alors cela voudrait-il dire qu'il déteste son pouvoir? Oui en quelque sorte, être le Grand Malak du chaos et de la mort est difficile pour lui. Étrangement, il n'aime pas quand tout est en désordre, il se fait un devoir de ranger et nettoyer quand quelque chose est en bordel. Est-ce vraiment le grand Malak du Chaos? Ensuite, il ressent une profonde haine envers les hommes qui ne cesse de le décevoir. Une haine si profonde qu'il perd petit à petit l'objectif des Grands Malak, aider les hommes et maintenir l'équilibre du monde. En fait, on ne connaît pas trop ce qu’il aime et déteste puisqu’il est assez mystérieux et ne le démontre presque jamais.
Histoire
Depuis la création du monde d'Elysia, la vie de Kuroï ne se résume que par quelques mots. Trahison, haine, solitude, mort et surtout destruction. Tous des mots bien tristes qui on conduit le coeur du jeune homme à se fermer au monde qu'il se devait de protéger avec les autres Grands Malaks. Dès le début de son existence, il se devait de faire face à son rôle de Grand Malak de la mort, du chaos et des ténèbres. Un rôle des plus cruels pour un être doté de sentiments. Alors que les autres créaient des choses extraordinaires. La terre, l'océan, l'amour, la vie elle-même d'être vivant comme les humains. Lui que faisait-il? Il se devait de détruire ces choses magnifiques, en reprenant la vie d'être vivant peuplant le monde. S'il y a la vie, il faut forcément la mort, quand bien même que ceci n'était pas plaisant. La mort joue un rôle important dans le cycle de la vie, mais il aurait souhaité ne jamais voir mourir quelqu'un. Pourtant l'équilibre du monde était bien plus important que ces états d'âme, c'est pourquoi il s'attela à la tâche en essayant de se détacher du monde des hommes. Ce qui était fort difficile pour la Grand Malak de la mort, du chaos et des ténèbres, car plus les années passaient, plus les hommes le fascinaient. Quand bien même la mort finissait par les emportés un jour, ils vivaient leur vie à fond et sans regret. Alors un jour, il fut probablement le dernier des Grands Malaks à entrer en contact avec eux, il posa le pied sur cette terre qu'ils protégeaient tous de façon juste. Il voulait voir, connaître et apprendre d'eux, tout en les aidant comme il pouvait.

Malheureusement, bien vite sa fascination mourut et une haine profonde se forma dans son coeur. Une trahison. Bannis et dépouillés d'une partie de leur pouvoir, ils se retrouvèrent dans un monde suspendu dans le temps. La colère l'envahit, il ne ressentait que cela. Alors qu'il s'était pris d'affection, ou plutôt qu'il s'était suffisamment ouvert pour aimer le monde et ses habitants, le voilà qu'il se retrouvait trahi. D'un côté était-ce de sa faute? Le chaos, voilà ce qu'il engendrait à son passage. Peut-être était-ce dû à son pouvoir qu'il ne contrôlait pas entièrement? Et pourtant, il était hors de lui et sa colère était entièrement dirigée contre les hommes qu'ils jugeaient responsables de ce désastre. Il se reclus pendant quelque temps, loin des autres Malaks, enfin de laisser sa colère et sa haine se calmer, abandonnant ainsi le monde qu'il protégeait avec les Grands Malaks autrefois. Le chaos du monde ne semblait pourtant pas se terminer, qui maintenant était séparé en deux et des guerres déchiraient les deux peuples et la colère du Grand Malak de la Mort, du chaos et des ténèbres ne semblaient pas s'apaiser.

Il réussit pourtant à enfouir cela au fond de son coeur et de retourner après plusieurs années, reclus loin de tous, sur la terre des hommes. Quand bien même, il a perdu ses pouvoirs et son immortalité dans le monde terrestre, il décida de mettre un terme à tout cela une bonne fois pour toutes. Kuroi devra d'abord retrouver ses pouvoirs pour y arriver, mais il ne perd pas espoir, son objectif est clair maintenant et il est prêt à tout, même si pour l'instant il doit rester caché et ne pas trop se faire remarquer. Les hommes allaient payer leur trahison de leur vie, même si ça prend des années et si cela l'amenait dans une vie de solitude. Mettant de côté l'équilibre du monde, qui était déjà complètement brisé à son avis, le Grand Malak n'hésita pas à massacrer et prendre des vies injustement s'il le fallait. Pourtant, quelque part, bien caché dans son coeur, il éprouve toujours les mêmes sentiments qu'autrefois pour les humains, le prouvant quelquefois bien qu'il avoue le contraire. Il les aime toujours, mais son coeur corrompu et noir de haine ne veut qu'une chose, la vengeance et la fin de ce monde brisé.

Bien avant que son coeur ne soit rongé par le mal, il a tout de même vécu quelque bon moment en compagnie des hommes du royaume d'Elysia. Il n'est pas seulement un Grand Malak, il possède aussi des sentiments comme tout le monde et une vie qu'il a construite au fur et à mesure des années, après s'être finalement ouvert au monde, bien qu'il dût toujours faire face à la mort de ses camarades, parfois précipité, sans rien pouvoir y faire. Des amis et surtout des ennemis, il en a eu beaucoup au fil de sa vie. Certain de ses proches n'avaient malheureusement pas toutes des bonnes intentions. Admirant, mais aussi convoitant les pouvoirs de Kuroï, comme pour les autres Grands Malaks, il du faire face à de nombreuses trahisons. La mort, les ténèbres, le chaos, des pouvoirs très intéressants qui entre les mains de personnes malveillantes causerait des désastres importants. Beaucoup souhaitaient avoir le contrôle sur la mort d'autrui, alors beaucoup tentèrent d'influencer la Malak afin de se débarrasser de personnes qu'ils n'aimaient pas. Mais jamais il ne se laissa berner par les paroles de ces soi-disant amis.

D'autres étaient sincères et ne fréquentaient pas le jeune homme uniquement pour son titre et son pouvoir. Quand bien même qu'il ne pouvait pas passer beaucoup de temps avec eux, il savait qu'il serait là pour lui lorsqu'il aurait accompli ces obligations et son devoir envers le monde. Un devoir qui le travaillait beaucoup et qui ne le rendait pas forcément heureux. Cette impression désagréable d'exister uniquement dans le but de devoir créer la mort et la destruction pesait énormément sur ces épaules... Ce lourd fardeau qu'il portait avec lui, disparaissait pourtant lorsqu'il était avec eux. Ces amis sincères. Très vite, lui et cinq autres personnes commencèrent à voyager à travers le monde afin de rendre la justice. Car même dans un monde en paix, les injustices existent tout de même. Aidant du plus démuni à l'arrestation de criminel, le petit groupe aidait tout le monde qui en avaient besoin. Enfin, c'était la première fois que Kuroï se sentait utile réellement. Il pouvait aider les habitants du monde sans devoir user de son pouvoir destructeur et sans devoir prendre la vie de qui que ce soit. Il était heureux.

Les voyages l'amenèrent partout à travers Elysia, toujours accompagné de ces cinq amis fidèles. Il aurait abandonné son immortalité, son pouvoir son devoir de Grand Malak seulement pour pouvoir rester avec eux tout le temps. Ils se prirent même au jeu d'être appeler des mercenaires. Ils décidèrent ensemble de se trouver un nom pour qu'on puisse un jour les reconnaître. La troupe des ailes de la liberté avait-il décidé finalement après un moment à discuter autour d'un bon feu de camp et de bonnes bières à la main. Pas très original et plutôt long s'était-il dit, mais pourquoi pas? Il y en a même un qui arriva avec une bannière. Une paire d'ailes se chevauchant, une blanche et une noire. C'était bizarre, mais finalement tout le monde fut d'accord et la petite troupe se fit connaître par le peuple. Leur manteau fut brodé de leur bannière. Kuroi ne se sentait plus catégoriser comme la Grand Malak de la Mort, du chaos et des ténèbres en portant ce manteau. Bien sûr, le jeune homme prévenait les autres Grands Malaks de ces voyages afin de ne pas les inquiéter, mais il savait bien qu'eux aussi avaient leur vie de leur côté et il en étant bien heureux.

Une chose incroyable finie pourtant par lui arrivé. Une chose qu'il croyait impossible pour un être comme lui. L'amour. Oui le grand amour. C'était une personne de son petite groupe composé de trois femmes et de deux hommes sans le compter. Ce sentiment nouveau l'effraya, car bien qu'il a aimé, ce genre d'amour lui était complètement nouveau, surtout qu'étrangement ce ne fût pas envers une femme. Il se contenta de garder ces sentiments pour lui avec l'idée en tête que ce n'était pas normal. Du moins, il crut être capable de cacher cela, mais il fut bien vite démasquer par la personne en question qui répondit positivement. À partir de ce jour, rien ne changea vraiment, à l'exception de l'amour que portait Kuroï pour cet homme. Cela ne cessait de grandir. Seulement son groupe ainsi que les Grands Malaks étaient au courant de cela, après tout ce n'était pas prudent de dévoiler un tel amour à tous. Tout se passait pour le mieux pendant plusieurs années, il avait enfin une vie parfaite à ses yeux.

Mais la mort finit toujours par venir. En les retrouvant après plusieurs mois d'absence, il ne trouva personne, enfin si une. L'homme qu'il aime. Ce dernier lui demanda de le suivre, ce qu'il fit ayant une confiance aveugle envers cet homme. Un piège. Voilà dans quoi il est tombé. Une trahison, voilà comment il sait senti. Tous ses camarades gisaient morts, il tenta de comprendre, mais tout se passa très vite. Un sceau qui l'empêche de bouger, un dernier regard plein de haine jeté envers l'homme qu'il a aimé et l'assassin de la petite troupe qui se tient près d'une femme aux cheveux rouges avant de disparaître et d'être banni du monde....

Les années ont passé depuis ce temps. Sa colère envers cet homme et le monde ne fait que grandir. Il le cherche. Il cherche à se venger. Il porte encore le manteau brodé en souvenir de ses compagnons, la seule chose qui lui reste et qui lui rappelle cette époque, mais il a de nouveau fermé son coeur au monde. Cette époque est révolue, il redeviendra le Grand Malak de la mort, du chaos et des ténèbres et punira ces traitres.
Derrière l'écran
Pseudo Cherise
Âge 25 ans
Code
Comment as-tu connu le forum? Il est à moi !
Une Question? Suggestion? Nop !

_________________
KUROI AME ☼
« Ce n'est que mon opinion... Mais quand il s'agit d'enseigner la discipline à quelqu'un, je crois que la douleur est la méthode la plus efficace.»

Yamashita d'Épicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream World :: Identité :: Présentations :: Validées-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujetSauter vers: